Les séjours du mois d’août

TOUR DE LA BESSANÈSE – 16 au 19.08.17

Après une petite montée pour se mettre en jambes, 1ère nuit au refuge d’Avérole. Le lendemain les choses sérieuses commencent pour atteindre le Passage du Colerin (3.207 m) : 4 h de montée pour découvrir le versant italien et son  passage vertigineux. On surplombe les restes du glacier de Pian Gias que nous rejoignons après une descente où la vigilance est de rigueur. La descente se poursuit sur le glacier et les éboulis qui le bordent, 2 heures plus tard le refuge Gasraldi (2.658 m) est en vue.
La 3ème journée est la plus « cool » donc une petite variante est programmée, la Punta Fortina, histoire de faire un 3.000… Puis pause déjeuner près du Lago della Rossa et son barrage avant de reprendre notre chemin vers le Col Altare (2.962 m). Le soleil joue à cache-cache avec les nappes de brouillard. Nous quittons le sentier de descente pour découvrir 2 petits lacs nichés dans un écrin de verdure. Le brouillard plus dense nous rattrape peu avant l’arrivée au refuge Cibrario (2.656 m).
La 4ème journée débute avec le ciel bleu mais un vent fort. Très vite un grand névé, raide et  en dévers, doit être franchi. La neige est dure, les crampons sont nécessaires. Puis ascension sur un sentier bien tracé dans des chaos et éboulis pour atteindre le Col de Sule (3.063 m). Ce 1er sommet de la journée offre une vue au loin sur le col de l’Autaret qui marquera notre retour sur le versant français. C’est un paysage minéral et sauvage qui conduit de lac en lac. Au sommet du Col de l’Autaret (3.072 m), dernier regard vers le versant italien puis la descente vers le vallon de la Lombarde commence. Elle sera longue, très longue, mais si belle ! Après 8 h de marche la randonnée s’achève.
9 randonneurs ont partagé pendant 4 jours un circuit entre France et Italie de 35 km, près de 3.500 m de dénivelé, avec une météo plutôt clémente : physique mais magnifique !

-o-

LES GRANDES ROUSSES – 21 et 22.08.17

15 randonneurs ont profité d’une météo exceptionnelle pour visiter le vallon des lacs Bramant et Blanc, remontant jusqu’au pied du glacier de Saint-Sorlin.
Le premier jour, partis du col de la Croix de Fer, nous sommes  montés  par le versant de Saint-Sorlin, avec en vue les magnifiques Aiguilles d’Arve, toutes proches, pour aller jusqu’au refuge de l’Etendard. De là, balade vers le lac Nicolas, et remontée sur les crêtes dans un drôle de désert rocheux.
Le lendemain, remontée vers le glacier, en longeant d’abord les deux lacs aux reflets magnifiques avant d’arriver au pied du glacier, avec en point de mire le Pic de l’Etendard, culminant à 3.464m : tout simplement grandiose.

-o-

TOUR DES GLACIERS DE VANOISE – 25 au 27.08.17

17 randonneurs se sont retrouvés avec le soleil, le vendredi 25 août pour faire le tour des glaciers de la Vanoise en 3 jours.
Nous sommes partis en direction du col de la Vanoise en passant par le beau lac des Vaches. Les 800 premiers mètres furent vite avalés. Petite pause au col puis nous sommes repartis pour une longue traversée jusqu’au refuge de l’Arpont. Nous avons pu admirer de très beaux paysages, des glaciers, des lacs, des bouquetins, des marmottes… Les plus courageux sont montés au lac et glacier de l’Arpont pour se mettre en appétit.
Le lendemain, départ en direction du refuge de la dent Parrachée par un merveilleux sentier en balcon avec de nombreuses cascades au départ et quand même près de 1000 m de dénivelé. Très bon accueil au refuge, lac du Génépy en variante pour quelques-uns et super soirée avec le one-man-show de Franck, le gardien, à la fin du repas.
Dimanche matin nous sommes partis en direction du col d’Aussois et nous avons gravi la pointe de l’Observatoire (3016 m). Les bonnes choses ayant une fin, nous sommes redescendus sur Pralognan avec une petite variante vers le glacier du Génépy.
Au total sur les 3 jours, 3000 à 4000 m de dénivelé pour certains, plus de 50 km, et de beaux souvenirs plein les têtes !

Publié dans Non classé.