EMILE, ACTE II – semaine 1

Tel le phénix qui renaît de ses cendres, Émile revient pour le reconfinement.
Certes nous ne pensions pas lorsqu’il vous a tiré sa révérence en mai qu’il serait là pour vous accompagner cet automne. Son but est de vous permettre de rester en lien avec le club, de vous évader aussi un peu par l’esprit et de jouer car nous sommes toujours de grands enfants.
Les journées plus courtes, les arbres qui perdent leurs belles feuilles colorées, les dernières fleurs qui se fanent dans les jardins ou les bois risquent de nous plomber le moral mais nous n’allons pas nous laisser abattre . Nous allons continuer de randonner dans nos têtes, de classer les photos prises cet été ou les années précédentes, nous allons tricoter, bricoler, coudre, peindre, lire, rêver, revoir des séries, dessiner, écrire des lettres à notre famille, nos amis, ou même pourquoi pas écrire un livre carrément… Et puis se creuser un peu la tête pour trouver les réponses aux questions d’Emile.

Emile reviendra un peu moins souvent, ce sera le mercredi à 18h30, tant que durera notre enfermement. Il pourra vous poser plusieurs questions et seulement la bonne réponse à toutes les questions vous donnera droit à 50 points et ce, uniquement, pour la première personne qui répondra juste. Un bilan des points sera fait en fin de jeu. Le jeu est ouvert à tous, famille, amis et même non adhérents. Emile vous donnera les réponses justes le mercredi suivant. Adresser vos réponses à demilerandeaunet@gmail.com N’hésitez pas à proposer vos photos, vos idées, vos recettes, … comme vous l’aviez fait pour le jeu de l’ACTE I.

Aujourd’hui le phénix ou phoenix sera le sujet divertissant.
Cet oiseau légendaire se retrouve dans les mythologies persane, chinoise, amérindienne, australienne… Il est originaire d’Arabie et rattaché au Culte du Soleil dans l’Égypte Ancienne où il était vénéré. Selon les auteurs classiques c’était une sorte d’aigle au plumage éclatant, rouge et or, ou bien multicolore, qui sentant sa mort venir construisait un nid d’aromates, cannelle, encens, y mettait le feu, battait des ailes pour attiser les flammes et s’y consumait. Une fois réduit en cendres il en renaissait oisillon.
Résurrection et immortalité.

L’objet de la première question sera: à quoi peut servir une plume de phénix?

En regardant cette photo pouvez-vous dire de quel sommet il s’agit dans le lointain, et pour corser l’affaire, d’où cette image a-t-elle été prise?

Emile, en se promenant dans son périmètre de confinement, passe souvent devant un magnifique potager d’un jardinier philosophe qui fait partager culture et dicton en inscrivant chaque jour deux citations sur des ardoises installées au milieu des légumes. Voici une de celles du 02/11 « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire » de Voltaire. A méditer.

Commentaires fermés.